Le 5 décembre, j’ai participé, dans le cadre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, à l’audition du général Daniel Ménaouine, directeur du service national et de la jeunesse du ministère des armées et rapporteur du groupe de travail sur le projet de service national universel (SNU).

Mardi 27 novembre s’est tenu à Versailles le Conseil de coordination du dialogue de Trianon, qui a été créé en juin 2017 à l’initiative des présidents E. Macron et V. Poutine, dans l’objectif de resserrer les liens entre les sociétés civiles française et russe. Lors de cette conférence de presse conjointe avec M. Sergueï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian est revenu sur les tensions dans le détroit de Kertch suite à la capture par la Russie de trois navires de la marine russe ce dimanche. Il a appelé les parties à favoriser un apaisement de la situation et à s’engager dans un processus de désescalade. Cela requiert notamment la libération des prisonniers et la restitution des bateaux par les autorités russes.

Les sénateurs ont supprimé, à la demande du gouvernement, le crédit d’impôt de 5 euros par nuit pour les personnes qui hébergent des réfugiés. La mesure avait pourtant été adoptée à l’initiative de députés LREM.

Public Sénat, Par François Vignal, Mardi 27 novembre 2018 à 21:12

Le 20 novembre, le Sénat a adopté le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019.

Ce texte contribue au redressement des comptes sociaux. En 2019, pour la première fois depuis dix-huit ans, les comptes du régime général et ceux du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) seront équilibrés. Grâce à l’effort de maîtrise des dépenses réalisé par l’ensemble des branches de la sécurité sociale, le solde devrait être excédentaire d’environ 700 millions d’euros.

Communiqué de La République En Marche !

Mardi, Europe 1 a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet de Paris au sujet de « dons non-identifiés » reçus par LaREM (plus précisément, l’association de financement du parti, l’AFEMA) sur l’année 2017, d’un montant total de 144 153 €, suite à un signalement de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (la CNCCFP).