L’Allemagne est souvent citée par les libéraux comme l’exemple à suivre. Mais l’Allemagne n’est pas que libérale. C’est aussi un pays ou les syndicats sont forts (voir le billet de mon blog Travailleurs allemands : Vers une semaine de 28 h ?). Et c’est aussi un pays où la négociation d’accords de gouvernement pourrait être un exemple pour la France.

Le 17 janvier, j’ai participé, dans le cadre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, à l’audition du directeur général de Business France, Christophe Lecourtier, sur l’évolution des politiques publiques de promotion des exportations et de l’attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers.

Lors du conseil des ministres du mercredi 17 janvier, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a présenté un projet de loi autorisant la ratification de la convention multilatérale pour la mise en oeuvre des mesures relatives aux conventions fiscales pour prévenir l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices (« Instrument multilatéral »).