Le 22 février, j’ai participé, dans le cadre de la commission des finances du Sénat, à l’audition de William COEN, secrétaire général du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire, et Édouard FERNANDEZ-BOLLO, secrétaire général de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Les Echos, Guillaume de Calignon Le 09/03 à 16:56Mis à jour à 18:15

C'est probablement l'un des grands freins à l'accession au pouvoir de Marine le Pen . La grande majorité des Français reste opposée à une sortie de l'euro et à un retour au franc , tel que le prévoit la candidate du Front national si elle remporte la présidentielle. Dans un sondage Elabe pour « Les Echos », Radio classique et l'Institut Montaigne, près des trois quarts des Français, 72 % exactement, ne sont pas favorables à une sortie de l'euro.