Le 24 octobre, j’ai participé, dans le cadre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, à l’audition de Rémy Rioux, directeur général de l’Agence française de développement (AFD), sur le budget 2018 de l’action extérieure de la France.

Hier soir, après douze heures de négociations, les ministres européens du travail et des affaires sociales ont adopté leur position de négociation sur la révision de la directive de 1996 sur le détachement des travailleurs. Seules la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne ont voté contre le texte de compromis.

Nous, chefs d’État et de gouvernement de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni, prenons note de la décision prise par le Président TRUMP de ne pas recertifier, devant le Congrès, le respect par l’Iran du Plan d’action global commun et nous sommes préoccupés par les implications qui pourraient en résulter.