Le 6 décembre, la commission des affaires européennes du Sénat, dont je suis membre, a auditionné le secrétaire d’État chargé des affaires européennes, Harlem DÉSIR, et son homologue allemand, Michael ROTH.

Après avoir insisté sur la nécessité, pour l’Allemagne et la France, de faire front commun suite au Brexit, j’ai attiré l’attention des deux ministres sur les différences d’approche entre nos deux pays s’agissant de la politique monétaire, de la coordination des politiques budgétaires et de l’union bancaire. Déplorant la lenteur de certaines réformes européennes, notamment dans le domaine fiscal, j’ai exprimé le souhait d’une plus grande coordination franco-allemande.

La vidéo de cette audition est disponible ci-dessous.

Ajouter un Commentaire