Le 11 janvier, le groupe de suivi sur le Brexit et la refondation de l’Union européenne, dont je suis membre, a auditionné Pervenche BERÈS, députée européenne, et Jean-Claude TRICHET, ancien président de la Banque centrale européenne (BCE), sur l’avenir de l’Union économique et monétaire (UEM).

À l’occasion de cette table ronde, j’ai déploré le fait que la mise en œuvre du pacte de stabilité et de croissance privilégie l’aspect « stabilité » au détriment de la dimension « croissance ». De plus, j’ai interrogé Mme BERÈS et M. TRICHET sur la façon d’améliorer la convergence économique et budgétaire des deux principaux membres de la zone euro, à savoir l’Allemagne et la France. Par ailleurs, constatant que le Mécanisme européen de stabilité (MES) est un outil formidable mais peu utilisé, j’ai posé la question de savoir comment faire du MES un outil essentiel. J’ai également interpellé les intervenants sur la future capacité budgétaire de la zone euro : doit-elle être intégrée au budget de l’UE ou bien mise en place dans un cadre propre aux États membres de la zone euro ? Enfin, je leur ai demandé auprès de qui un éventuel ministre des finances de la zone euro prendrait ses ordres.

La vidéo de cette audition est disponible ci-dessous.

Ajouter un Commentaire