Le 7 mars, j’ai participé, dans le cadre de la commission des affaires européennes du Sénat, à l’audition du secrétaire d’État chargé des affaires européennes, Harlem DÉSIR, préalable au Conseil européen des 9 et 10 mars.

De nombreux points figurent à l’ordre du jour de cette réunion des chefs d’État et de gouvernement de l’UE :

  • Emploi, croissance et compétitivité (accords commerciaux de l’UE, semestre européen 2017, stratégie pour le marché unique des biens et des services) ;
  • Migrations (état d’avancement de la mise en œuvre des décisions concernant la route de la Méditerranée centrale, aspects extérieurs des migrations) ;
  • Sécurité et défense (progrès accomplis dans la mise en œuvre de la stratégie globale de l’UE dans le domaine de la sécurité et de la défense, mise en place d’une capacité militaire de planification et de conduite au sein de l’État-major de l’UE, lutte contre le terrorisme) ;
  • Relations extérieures (situation dans les Balkans occidentaux) ;
  • Justice (création d’un parquet européen) ;
  • Élection du président du Conseil européen pour la période du 1er juin 2017 au 30 novembre 2019.

Le 10 mars, les membres du Conseil se réuniront sans la Première ministre britannique afin d’évoquer l’avenir de l’UE et préparer le soixantième anniversaire des traités de Rome, prévu le 25 mars prochain.

Vous trouverez, ci-dessous, la vidéo de l’audition.

Ajouter un Commentaire