La Liberté guidant le peuple

Vous trouverez ici mes interventions sur les questions institutionnelles, notamment celles concernant les Français de l’étranger.

Les Français de l’étranger forment un groupe peu reconnu au sein de la communauté nationale. Pourtant, ils sont plus de 2,5 millions, soit autant que la population des Bouches-du-Rhône. La représentation des Français de l’étranger est donc pertinente.

Cependant, nous devons encore nous en justifier régulièrement et cette longue bataille n’est pas finie. Certains combats sont ainsi toujours d’actualité : la représentation des Français de l’étranger lors des élections au Parlement européen et la création de la collectivité d’« Outre-frontière ».

Les Français de l’Étranger sont rattachés institutionnellement à la direction des Français à l'étranger et de l'administration consulaire au ministère des affaires étrangères et européennes. J’interviens souvent sur ce sujet, notamment dans le cadre des débats budgétaires.

Le mercredi 12 juillet 2017, le Sénat a adopté à une large majorité les projets de loi – organique et ordinaire – rétablissant la confiance dans l’action publique, désormais intitulés projets de loi pour la régulation de la vie publique. Je me réjouis de cette quasi-unanimité pour ces projets de loi emblématiques du mandat du Président Macron.

Le 12 juillet, en ma qualité de rapporteur spécial de la mission budgétaire « Action extérieure de la France », j’ai présenté devant la commission des finances du Sénat les conclusions de mon contrôle budgétaire sur les instituts français de recherche à l’étranger (IFRE).