Il semble que la représentation des Français établis hors de France sera modifiée sur trois points :

  • diminution du nombre de députés et de sénateurs (à 8 et 6 ?) ;
  • les députés seront élus à la proportionnelle (probablement sur une liste mondiale comme les sénateurs) ;
  • le mandat des sénateurs élus en 2017 sera raccourci de deux ans et celui de ceux élus en 2014 allongé d’un an pour que le Sénat puisse être entièrement renouvelé en 2021.

À suivre ...

Commentaires   

#1 nathalie clerc 22-05-2018 19:56
Et voilà, pour les députés aussi l'implantation locale sera éclipsée au profit des jeux d'appareils politiques parisiens...