Communiqué du ministère des Armées du 13 novembre 2018

Dans le cadre de la gestion 2018, le ministère des Armées a obtenu ce jour un dégel de 272 millions d’euros mis à disposition sur son budget.

Alors que le projet de loi de finances rectificative (PLFR) est examiné au Parlement, le Gouvernement avait annoncé le « dégel » du solde des crédits inscrits dans la réserve de précaution.

Au total, le montant des crédits dits « gelés » du ministère des Armées s’élevait à 676 millions d’euros. Une première partie de ces crédits, à hauteur de 404 millions d’euros, avait été redéployée dans le cadre du PLFR. Il restait donc 272 millions d’euros de crédits budgétaires, dont le Gouvernement a décidé du « dégel » aujourd’hui.

Ces 272 millions d’euros de crédits permettront de financer les dépenses courantes du ministère des Armées en matière d’équipement et de fonctionnement, autres que les surcoûts liés aux opérations extérieures (OPEX) et missions intérieures (MISSINT).

Fait notable, ce « dégel » intervient à la date du 13 novembre, c’est-à-dire de manière très anticipée par rapport au calendrier habituel. En 2017 notamment, le ministère des armées avait bénéficié de « dégels » dans les tout derniers jours du mois de décembre. Ces crédits donnent donc une visibilité inédite au ministère des Armées pour réussir sa fin de gestion 2018.

Ajouter un Commentaire