finance

Vouant un intérêt particulier aux questions économiques depuis mes études et une expérience professionnelle dans le monde de la finance, je suis de près les dossiers économiques et financiers au sein de la commission des finances du Sénat. Je m’intéresse ainsi à la gouvernance économique européenne et mondiale, à la régulation bancaire et financière, au commerce extérieur, aux exportations et aux investissements français à l’étranger. Par ailleurs, je milite activement pour l’introduction de l’action de groupe en droit français.

Vous trouverez ici mes interventions dans le domaine de l’économie et des finances.

Lors du conseil des ministres du mercredi 17 janvier, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a présenté un projet de loi autorisant la ratification de la convention multilatérale pour la mise en oeuvre des mesures relatives aux conventions fiscales pour prévenir l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices (« Instrument multilatéral »).

Lettre Le MOCI du 21/12/2017 (mis à jour le 22/12)

Leur rapport sur « la conquête de l’international » tient en une quinzaine de pages contenant une « vingtaine » de propositions « pragmatiques, simples, pas couteuses », pour reprendre les termes du sénateur (LREM) des Français de l’étranger Richard Yung : le binôme qu’il a formé avec le chef d’entreprise Éric Kayser avait 8 minutes le 21 décembre pour les présenter à Bercy aux cinq ministres concernés, dont Bruno Le Maire, dans le cadre de la première phase de la consultation pour préparer le 'Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte)' que le patron de Bercy veut mettre en place en 2018.

Le 21 décembre s’est tenue la cérémonie de restitution des travaux menés en vue de l’élaboration du plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE), en présence de Bruno LE MAIRE, ministre de l’économie et des finances, Muriel PÉNICAUD, ministre du travail, Jean-Baptiste LEMOYNE, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, et Delphine GÉNY-STÉPHANN, secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances.