Communiqué du Groupe socialiste et républicain du Sénat

Le groupe socialiste a préféré s’abstenir sur la loi « Transparence, lutte contre la corruption et modernisation de la vie économique ». Ce texte propose un grand nombre de mesures qui vont dans le bon sens pour faire face à la réalité économique contemporaine, mais la majorité sénatoriale l’a trop affaibli.

Sur des sujets aussi essentiels que les lanceurs d’alerte, la création de l’agence anti-corruption ou encore l’encadrement des lobbies, la droite du Sénat a profondément modifié le texte du Gouvernement, restant très en deçà des besoins des acteurs économiques d’aujourd’hui. Les sénateurs socialistes regrettent ce conservatisme de la Chambre Haute.

Ils espèrent néanmoins que les améliorations qui ont pu être apportées au cours de cet examen, en particulier sur la transparence des comptes annuels dans la chaine agro-alimentaire ou la valorisation de l’épargne en faveur de l’Economie Sociale et Solidaire voulues par le groupe socialiste, seront prises en compte dans la suite de la navette législative.

Ajouter un Commentaire