Mains unies

Mon champs d’action ne se limite pas à celui de la commission des lois et de la commission des affaires européennes. J’interviens régulièrement sur la protection sociale des Français de l’étranger, et notamment sur la caisse des Français de l’étranger.

Par ailleurs, vivre à l’étranger permet d’avoir un autre regard sur la société et sur la façon dont la loi aborde les questions sociales. Je suis ainsi, au sein du Sénat, le défenseur des  droits des homosexuels expatriés, pour rappeler que leurs droits doivent aussi progresser en France et suivre le modèle de certains de nos pays voisins. Je m’intéresse également aux questions liées à la prostitution.

Vous trouverez ici mes interventions sur les questions sociales.

L’éventualité d’une réforme des pensions de réversion suscite l’intérêt des médias depuis la publication, début juin, d’un document de travail, remis aux partenaires sociaux dans le cadre de la concertation sur la réforme des retraites, et dans lequel la question du maintien des pensions de réversion est posée.

Depuis plusieurs mois, la presse se fait régulièrement l’écho de la situation kafkaïenne dans laquelle se trouvent les Américains dits « accidentels ». Ces derniers sont les victimes collatérales d’une loi américaine (Foreign Account Tax Compliance Act) dont l’application extraterritoriale est permise par des accords intergouvernementaux que les États-Unis ont conclus avec 113 pays.

Vous trouverez ci-dessous l’intervention de Monsieur le Président de la République le 27 novembre à l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Le groupe La République en Marche ! a voté contre le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, profondément modifié par la majorité de droite du Sénat et regrette l’échec de la commission mixte paritaire qui a eu lieu ce matin au Sénat.