Si Emmanuel Macron est élu, une grande cause nationale sera mise au cœur de l’action du quinquennat : l’égalité entre les femmes et les hommes.

Pour le candidat du mouvement En Marche !, en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, changer la loi ne suffit pas !

Il s’est fixé trois priorités : aider les femmes à concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle ; permettre aux femmes de mieux vivre de leur travail ; lutter plus efficacement contre le harcèlement et les violences faites aux femmes.

Ses propositions sont concrètes pour aider les femmes à concilier vie familiale et vie professionnelle et se traduisent par une lutte pour leur émancipation. Ainsi, il entend, entre autres, défendre le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et créer un congé de maternité unique garanti pour toutes les femmes, quel que soit leur statut (salariée, entrepreneure, intermittente, non-salariée, statut multiple, etc.), et aligné sur le régime le plus avantageux. La durée du congé maternité des indépendantes passera ainsi de 44 jours (jusqu’à 74 jours) à 56 jours (jusqu’à 112 jours), c’est-à-dire la durée actuelle du congé maternité des salariés. Enfin, pour que les couples soient égaux face aux modes de garde des enfants et empêcher les passe-droits, Emmanuel Macron obligera les communes à publier en ligne leurs critères d’attribution des places de crèche, puis à mettre en place systématiquement un système de cotation des demandes. Dans le même temps, il intensifiera l’effort massif de construction de places de crèche.

En 2017, à poste égal, à compétence égales, et à expérience égale, une femme demeure moins bien payée qu’un homme. Il est inconcevable qu’aujourd’hui encore les femmes ne soient pas rémunérées à leur juste valeur. Élu, Emmanuel Macron permettra aux femmes de vivre de leur travail. Pour ce faire, le Défenseur des droits aura pour mission de favoriser les opérations de contrôle aléatoires et imprévus à grande échelle sur les politiques salariales et de ressources humaines, et de rendre publics les résultats. Liberté, égalité, fraternité… L’exemplarité de l’État est une impérieuse nécessité. Il est grand temps d’assurer l’égalité professionnelle dans la fonction publique ! Emmanuel Macron mettra en œuvre la parité dans les nominations des grands postes de l’État (agences et directeurs d’administration).

Nos femmes, nos amies, nos sœurs ou nos collègues ne manquent pas d’exemples quand il s’agit de situations d’harcèlements dont elles ont été témoins ou qu’elles ont elles même vécues. Les harcèlements et les agressions font partie de leurs quotidiens. Une forme de consentement tacite s’est trop longtemps installée dans la société, dans la vie professionnelle et même dans la vie politique et il est urgent de faire changer les mentalités.

Élu, l’ancien ministre de l’économie, lancera dès la première année de son quinquennat une campagne nationale de communication et de sensibilisation sur le sujet du harcèlement et des violences faites aux femmes. Parallèlement, il augmentera le montant des amendes pour incivilités. Le harcèlement ne sera plus toléré dans l’espace public. Mon candidat s’engage à protéger et accompagner les femmes victimes de violence, d’agression ou de harcèlement. Cette protection passera par la généralisation du téléphone d’alerte. Ce dispositif a d’ores et déjà été testé dans plusieurs départements. Il permet de secourir plus efficacement les victimes grâce à l’intervention rapide des forces de sécurité. Il a déjà sauvé des vies.

Avec ces objectifs, Emmanuel Macron nous invite à nous mettre en marche pour l’égalité entre les femmes et les hommes, qui déterminent la vitalité de toute notre société.

Ajouter un Commentaire