Le groupe La République en Marche ! a voté contre le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, profondément modifié par la majorité de droite du Sénat et regrette l’échec de la commission mixte paritaire qui a eu lieu ce matin au Sénat.

7 milliards de dépenses supplémentaires !

Alors que ce PLFSS 2018 marquait une réelle volonté de révolution de notre système de protection sociale, la droite sénatoriale a préféré rester sur ses positions conservatrices qui ne sont plus tenables. Elle a ainsi alourdi le budget de 7 milliards d’euros, avec notamment 500 millions sur le volet de la branche famille et 6 milliards de dépenses en plus uniquement sur celui de la CSG.

Le gouvernement avait en effet prévu une augmentation du taux de CSG de 1,7 point. Objectif de la réforme : répartir plus équitablement le financement de la protection sociale, dans l'esprit d'une solidarité intergénérationnelle équilibrée et effective, afin d’alléger le poids qui pèse aujourd’hui sur les actifs.

Les Républicains ont souhaité écarter les retraités du dispositif, alors que le gouvernement par le biais de l’exonération de la taxe d'habitation cette charge pour tous les retraités ayant moins de 2500 euros net par mois.

Il s’agit donc d’une position purement idéologique voire électoraliste que les sénateurs LR comptent compenser par une hausse de la TVA, l'impôt le moins égalitaire de notre système fiscal. Les plus démunis seront les premiers touchés. Ce n’est pas le choix du gouvernement, ce n’est pas le choix du groupe La République en Marche !

Un consensus large en matière de simplification, de prévention et d'innovation

En dépassant les simples postures politiciennes, en rentrant dans le cœur du débat, il faut souligner que le projet du gouvernement a rassemblé la haute assemblée derrière des sujets qui ont fait l'unanimité : fin du RSI, du CICE, extension de l’obligation vaccinale, amélioration du parcours de santé du patient, développement de la télémédecine, hausse du prix du tabac… Autant de mesures en matière de simplification, de prévention et d’innovation qui ont fait consensus au sein de notre hémicycle.

Les sénateurs de la République en Marche ! déplorent donc cette déconstruction du budget du gouvernement par la droite sénatoriale. Portons les réformes nécessaires à la survie de notre système de protection sociale pour les générations futures, dépassons les clivages et donnons au gouvernement les moyens d’agir pour nos concitoyens.

Ajouter un Commentaire