globe

Représentant les Français établis hors de France, les questions internationales sont au cœur de mes préoccupations. J’observe avec attention les relations que la France entretient avec les autres pays du globe, et comment elle entend y être présente par l’intermédiaire des différents réseaux diplomatique, consulaire et culturel. Nous nous informons aussi des différentes élections se déroulant aux quatre coins de la planète et nous nous préoccupons du sort des ressortissants français.

Vous trouverez ici mes interventions dans le domaine de l’international.

M. le président. La parole est à M. Richard Yung. (MM. Didier Boulaud et Robert Hue applaudissent.)

M. Richard Yung. Monsieur le secrétaire d’État, voilà quelques jours, dans un quotidien du soir, vous avez qualifié la réforme dont nous discutons d’« ambitieuse », ce qui est vrai, je vous en donne acte. Toutefois, il aurait été plus juste de dire que, si tel est le cas, c’est en grande partie grâce au Parlement. Je me réjouis de voir que celui-ci sert à quelque chose ! Nous sommes en effet parfois amenés à nous poser la question.