Jacques Chiron, Président délégué du groupe d’amitié France-Afrique centrale (pour la Centrafrique), Catherine Tasca et moi même avons reçu hier au Sénat le Premier ministre de la Centrafrique, M. Mahamat Kamoun, accompagné des ministres de la Justice et des Affaires étrangères.

L’entretien a porté sur les élections générales à venir qui doivent se dérouler fin décembre et février. Elles permettront de mettre fin à la situation de transition. Le dispositif électoral est prêt et la campagne se déroule de manière satisfaisante. La visite du pape a renforcé la volonté de réconciliation nationale. Le principe selon lequel aucun des anciens dirigeants du pays ne puisse être candidat a été respecté.

Le Premier ministre a également remercié la France pour son engagement à travers l’opération Sangaris qui permet de restaurer l’ordre et la paix civile. Il a enfin souligné l’engagement de l’ambassadeur de France, actif sur le terrain et sur le plan politique.

Ajouter un Commentaire