Le viol comme arme de guerre en Syrie est un crime passé sous silence depuis le début de la révolte syrienne en 2011.

Des dizaines de milliers de femmes syriennes en ont été les victimes. Des milliers sont aujourd’hui encore dans les prisons du régime syrien où elles subissent les pires exactions.

Lisez la suite sur change.org et signez la pétition comme je l'ai fait.

Ajouter un Commentaire