En marche

  • En Marche Saison 2 Episode 1 : la Convention

    La Convention du 8 juillet ouvre une nouvelle étape de la jeune histoire de notre mouvement. La révolution démocratique continue.

  • Discours du président devant le Congrès, ce qu'il faut retenir


    Ce lundi 3 juillet, le président de la République, Emmanuel Macron, s'est exprimé devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles.

  • Au revoir et merci

    Le moment est venu pour moi de prendre congé de vous et du PS.

  • Le 11 juin 2017

    Ce ne fut pas une surprise, hier soir. Depuis plusieurs semaines, les commentateurs avaient été bon train et prévoyaient qui un raz de marée, qui un tsunami, qui une révolution.

  • Tous ensemble

    Un nouveau gouvernement qui bouscule les clivages traditionnels de la politique française. À vrai dire, cela avait été annoncé et il n’y a guère de surprise. Le Président de la République avait bien dit qu’il voulait faire « turbuler » le système.

  • A Dijon, Cazeneuve appelle les socialistes à voter Macron et à être "disponibles"

    Bernard Cazeneuve a appelé mardi à Dijon les socialistes à voter pour Emmanuel Macron, pas seulement en raison du « danger » que représente Marine Le Pen mais aussi avec le « désir de voir ce (qu’ils ont) accompli se poursuivre », en étant « disponibles pour le faire réussir ».

  • 24 tribunes à partager

    Tribunes
  • Moment de liesse au QG d'Emmanuel Macron

    Moment de liesse au QG d’Emmanuel Macron, Avec 23,7 %, il arrive en tête de ce premier tour. Dans deux semaines, le candidat d’En Marche s’opposera à Marine Le Pen créditée de  21,9% des suffrages.

  • Visite à Abidjan 21 et 22 avril

    Un saut d’avion depuis Dakar sur la nouvelle compagnie Air Côte d’Ivoire et je suis le soir du 21 à Abidjan pour rencontrer Arnaud Floris, le référent national d’En Marche.

  • Campagne électorale à Dakar (18 et 19 avril)

    Plusieurs rencontres dans la journée, entre autres avec Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du PS sénégalais, vieil ami de la France et de la gauche. Il est évidemment très intéressé et parfois perplexe sur le mouvement En Marche.

  • Macron : une véritable stratégie économique

    Efficace, juste, crédible mais surtout originale. Ces mots caractérisent parfaitement la stratégie économique du candidat du mouvement En Marche !. Emmanuel Macron entend diminuer la dépense publique tout en mettant en place un plan d’investissement. Une simultanéité innovante qui devrait permettre d’éviter l’effet récessif généralement induit par une politique économique centrée sur la baisse des dépenses.

  • L’ingénieuse réforme de Macron pour la retraite

    Si vous êtes déjà à la retraite, ou que vous devez la prendre dans les cinq ans, vous n’êtes pas concerné par la réforme envisagée par le candidat du mouvement En Marche !.

  • Patrick Braouezec : « Je voterai pour Emmanuel Macron »

    Dans une tribune au « Monde », le président de Plaine Commune mesure les conséquences dramatiques d’un second tour à la présidentielle « droite extrême - extrême droite  » et appelle à voter pour le candidat d’En marche !

  • Emmanuel Macron répond à Médiapart

    Question cash, réponse cash.

  • Réponse à un camarade qui me demande pourquoi je soutiens Emmanuel Macron

    À un camarade du Danemark qui me demande pourquoi je soutiens Emmanuel Macron, j’ai apporté la réponse suivante que je souhaite partager publiquement.

  • Bayrou-Macron

    Semaine riche pour Emmanuel Macron avec plusieurs ralliements : celui de François de Rugy et d’un groupe d’écologistes de l’Assemble nationale.

  • Macron caresse dans le sens du poil les Français de Londres

    Libération, Par Sonia Delesalle-Stolper, Correspondante à Londres 21 février 2017 à 21:40 (mis à jour à 22:36)

    Le candidat d’En Marche! à la présidentielle est en déplacement à Londres où il rencontré la Première ministre britannique Theresa Mai, avant un meeting qui s'est tenu au Central Hall Westminster.

  • Macron ? Hamon ?

    Je souhaite expliquer ma position par rapport à la primaire du PS. Dans un premier temps, je ne me suis pas reconnu dans les différents candidats y compris les plus connus. Il m’a semblé plus correct de l’annoncer et de dire que je me reconnaissais davantage dans la démarche d’Emmanuel Macron. Je l’ai fait suffisamment tôt pour que ce soit clair. Après 49 ans de PSU et de PS, ce n’est pas une chose facile.

  • Tractage pour Macron à Amboise

    Ce matin, j’ai distribué des tracts pour Emmanuel Macron au marché d’Amboise par -6 °C.

  • Macron, yes we can !

    Les deux débats préparatoires à la primaire de la gauche (ex Belle Alliance) ont été de bonne tenue. Les candidats ont répondu aux questions qui leur été posées sur l’Europe, l’immigration, la sécurité sociale, l’économie et d’autres. Ils ont respecté les règles assez draconiennes (trop?) imposées par le parti socialiste : temps de parole, alternance, ... mais ils ne se sont ni affrontés ni querellés. Ils ont montré une gauche qui peut s’unir même s’il y a des orientations différentes sur plusieurs points comme l’immigration, l’Europe.