Palais Farnèse

Lieux permettant aux expatriés de faire leurs démarches administratives, de voter et de rencontrer leurs conseillers AFE, les ambassades et les consulats peuvent être considérés comme les « mairies » des expatriés. Je m’intéresse ainsi à la création des pôles consulaires régionaux, aux tournées consulaires, aux statuts des fonctionnaires et des recrutés locaux.

Vous trouverez ici mon activité sur ces différents points, ainsi que des informations concernant le ministère des affaires étrangères et européennes, et notamment la direction des Français à l'étranger et de l'administration consulaire.

Dans son discours devant les ambassadeurs ce matin, le Président de la République a insisté sur la sécurité des Français à l’étranger et sur la réforme prévue de l’enseignement français à l’étranger.
Il a indiqué les grandes lignes de sa politique envers la Syrie et la Libye, la nécessité de coopérer avec l’Italie en matière d’immigration.
Il a rappelé l’engagement de la France en Afrique, en particulier avec le G5 Sahel et l’importance et les efforts faits pour le développement économique de ces pays.
Il a enfin souligné la forte implication de la France dans la politique européenne.

Le 28 mars dernier, j’avais interrogé le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves LE DRIAN, sur le mécanisme permettant d’attribuer au Quai d’Orsay une partie des recettes générées par la délivrance des visas.

J’ai rencontré ce matin 28 juin, M. Rémi Maréchaux, directeur d’Afrique et de l’Océan Indien au Quai d’Orsay. Nous avons parlé de la situation sécuritaire à Madagascar, avec plusieurs enlèvements récents de Français, souvent d’origine indienne. Ces enlèvements sont malheureusement une pratique courante et encouragés par l’inefficacité de la police et de la gendarmerie malgaches, sur fond de corruption.