La session de printemps de l’Assemblée des Français de l’étranger vient de se tenir à Paris dans les locaux du Ministère des Affaires étrangères. Nous avons consacré la journée de dimanche 6 mars à préparer les différents débats de la semaine (réponse à l’intervention du ministre Henri de Raincourt, à celle de Pierre Lellouche, …) et à ratifier la liste pour les sénatoriales de septembre prochain.

Sans surprise mais avec plaisir, cette liste (Hélène Conway, Jean-Yves Leconte, Kalliopi Ango-Ela, Claude Girault, Bérangère El Anbassi, Olivier Bertin, Brigitte Saiz et Michel Testard) a recueilli l’unanimité des suffrages exprimés moins une abstention. C’est une liste qui répond à toutes contraintes (parité, répartition géographique, ouverture politique, ...).
Félicitations et maintenant au travail pour décrocher ce troisième siège. Nous serions alors 5 sénateurs de gauche et pourrions peser efficacement dans les débats.

Liste sénatoriale 2011 Français du Mondue-ADFE

Les journées du lundi, mardi et mercredi ont été consacrées au travail des commissions (voir les comptes-rendus qui seront éventuellement disponibles sur le site de l’AFE).

Jeudi, nous avons entendu une intervention de M. de Raincourt, ministre chargé de la coopération également chargé des Français de l’étranger qui a décliné les trois priorités du ministère des affaires étrangères pour les Français de l’étranger : démocratie, sécurité et solidarité. Il a abordé le sujet de la PEC et de la nécessité d’aménager le dispositif et a également souligné le rôle important des « communautés » françaises à l’étranger à l’heure où la planète est devenue un village (cliquez ici pour un compte-rendu de son intervention).

Plénière AFE mars 2011

M. Serge Mostura, directeur du Centre de crise nous a ensuite fait un exposé très complet de l’action qui est menée pour la sécurité des Français à l’étranger. Il a abordé le sujet des disparations inquiétantes et des otages français et a dressé le bilan de la réaction du Centre de crise aux récents évènements de Tunisie et d’Égypte. (Cliquez ici pour un compte-rendu de son intervention).

L’AFE a également désigné deux représentants de l’AFE au Conseil d’orientation de l’Institut français. Ce sont Michèle Malivel et Louis Sarrazin qui rejoignent Claudine Lepage, représentante du Sénat. (Cliquez ici pour en savoir plus sur la mise en place de l'Institut français).

Pour finir, M. Pierre Lellouche, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur a expliqué les grandes difficultés du commerce extérieur (- 51 milliards d’euros en 2010). Il est vrai que le poste n’est pas facile car les causes sont structurelles et ne peuvent être corrigées d’un coup de baguette magique. Néanmoins la tonalité quelque peu « cocorico » des suggestions ainsi que le fait que le ministre n’ait pas abordé la question des relations « Chambre de commerce-Ubifrance » m’a laissé sur ma faim.

Vendredi matin a été consacré à des rapports de commission et l’après midi aux questions orales et d’actualité (qui seront éventuellement disponibles sur le site de l’AFE)

Ajouter un Commentaire