Vous trouverez ci-dessous le message envoyé vendredi à l'ambassadeur de France au Japon et sa réponse, ainsi qu'en complément le message de la secrétaire générale de Français du monde - ADFE.
Nous sommes inquiets pour les 25 Français dont on est sans nouvelle, en espérant qu'ils sont en sécurité mais momentanément empêchés de communiquer.

De : Sénateur Richard Yung
Envoyé : vendredi 11 mars 2011
À : FAURE Philippe
Objet : Séisme

Monsieur l'Ambassadeur,

Au moment ou le peuple japonais et la communauté française au Japon sont frappés par le tremblement de terre et le tsunami, nos pensées sont avec eux et avec vous.

Bien à vous et avec mon fidèle souvenir,

Richard Yung


de FAURE Philippe
à Sénateur Richard Yung
date 12 mars 2011
objet RE: Séisme

Merci pour votre message.
A ce stade la communauté française ne nous paraît pas touchée, mais nous n'avons pas pu joindre la totalité de nos ressortissants dans la zone la plus sinistrée.
Amitiés,
Philippe Faure

 

Date : 12 mars 2011
Objet : [Forum Adfe] Re: situation Japon

Chers amis,
Je tiens à vous informer que dès  l’annonce du tremblement de terre vendredi, avant même le tsunami et ses conséquences dramatiques, le siège de  Français du Monde , en la personne d’ Isabelle, a immédiatement pris contact avec nos membres et nos compatriotes sur place.  C’est ce que nous faisons pour chaque situation de crise, catastrophe naturelle ou crise politique. Nous avons immédiatement reçu des réponses des membres  de l’association. Nos élus, directement concernés et présents à Paris pour la session de L’AFE, se sont tout de suite mobilisés. Il y a environ 9000 Français résidant au Japon. Ce soir, nous sommes sans nouvelle d’une vingtaine de Français, résidant dans la zone la plus touchée.  Le siège de  Français du Monde est en contact direct avec le centre de crise du Ministère des Affaires étrangères. Nous vous avons récemment communiqué une note concernant la gestion de crises naturelles ou politiques, pour améliorer cette collaboration.
Depuis le terrible tremblement de terre en Haiti, puis celui au Chili, les inondations catastrophiques au Pakistan, la crise politique en Côte d’ivoire, les révolutions dans nombre de pays dans le monde arabe, Français du Monde est en première ligne pour contacter, soutenir et aider nos compatriotes dans leurs pays respectifs ou à leur retour à Paris.
Plus précisément pour l’accident nucléaire, c’est la cellule de crise de l’autorité de sureté nucléaire qui suit le dossier.
Amicalement  
Elisabeth Kervarrec
Secrétaire générale de Français du Monde

Ajouter un Commentaire