Vendredi 10 octobre, nous avons commencé une visite de 36 heures à Munich.

Dès notre arrivée, nous rejoignons Dieter Stauder à l’Institut Max Planck qui l’honore pour ses travaux et son engagement dans la formation des spécialistes européens des brevets. Il a mené une action décisive dans le cadre du Centre européen d’études de la propriété intellectuelle (CEIPI) de l’université de Strasbourg, amenant des centaines d’ingénieurs de tous les pays de l’Union à une bonne maitrise du droit européen des brevets. Une bonne cinquantaine des professeurs (tous ingénieurs spécialisés), de tous les pays, participaient à ces agapes. Rappelons que l’OEB et l’INPI ont toujours soutenu les activités du CEIPI.

Dimanche Aude Yung anime un café philosophique organisé par Français du Monde de Munich sur la pensée de Tocqueville. Une trentaine de participants se retrouvent ainsi au café Monaco à Munchner Freiheit pour deux heures d’échanges et de débat.

C’est un grand plaisir de voir que la section FdM de Munich (celle où Claudine Lepage et moi-même avons milité pendant des années) se développe et attire bien des nouvelles et nouveaux adhérents. C’est aussi une occasion de revoir bien des amis de nos années munichoises.

Ajouter un Commentaire