À l’occasion de ma mission pour le CNAC (voir ici) je rends visite au nouveau Consul général de France, Jean-Raphaël Peytregnet, et à son équipe consulaire.

La communauté diminue en nombre (3000) depuis deux ans (ralentissement économique, durcissement des conditions d’emploi) et pour un certain nombre, se paupérise (petits contrats, pas de protection sociale).
Un nouveau lycée est en construction (après des années d’hésitation), en dehors du centre ville. Les frais de scolarité sont élevés (15000€ par an pour le lycée) .Il y a 63 bourses. Un des problèmes est celui du bilinguisme : le niveau du chinois écrit enseigne à l’école française est considéré comme insuffisant pour permettre aux enfants de rejoindre le lycée chinois ou l’université chinoise. Un renforcement est demandé pour éviter d’avoir à mettre les enfants dans le système chinois.
Un des problèmes du moment est celui des visas de séjour et de travail. Avec la loi de 2013 sur les entrées et sorties du territoire, le gouvernement chinois a durci sa pratique et procède à des vérifications plus poussées qu’avant. Il ne donne pas de visas de longue durée et/ou à entrées multiples. Cela rend la vie des auto-entrepreneurs difficile puisqu’ils ne peuvent avoir que des visas de 90 jours au plus non renouvelables en Chine. De même, les autorités chinoises ont considérablement restreint l’entrée des stagiaires et VIE.
La communauté française considère qu’il y un traitement désavantageux puisque la France (et les pays Schengen) ont une pratique beaucoup plus libérale.
C’est une question qui doit être soulevée au niveau politique, par exemple à l’occasion de la visite prochaine du Premier ministre chinois en France.

Je rencontre ensuite MM Albert Missé et Benjamin Devos, conseillers consulaires avec qui nous parlons des questions évoquées ci-dessus. Le conventionnement d’un hôpital par la CFE est prévu (il n’y en a pas). Un certain nombre de familles n’ont pas d’assurance maladie car trop chère même avec la troisième catégorie aidée.

Réunion enfin avec les associations : ADFE-Français du Monde, UFE , FLAM, les enfants de Madaifu (aide aux orphelins), Association des Familles Franco-chinoises, Couleurs de Chine (soutien aux filles dans les provinces du Sud),Pékin accueil, cercle francophone de Yantai.
Un secteur associatif très vivant et dynamique.

Ajouter un Commentaire