À notre arrivée visite de l’Alliance française dans Portland Street. Son directeur est Emmanuel Bottiau.

L’Alliance française a été fondée il y a 20 ans. Elle scolarise 300/400 apprenants par session, 4 ou 5 fois par an. Le principal problème est immobilier. Les loyers sont très élevés et le bail vient à terme (l’Alliance occupe 500 m²).
Le directeur a prévu un déménagement en septembre, toujours au centre de Manchester, sur 750 m2 et une augmentation des écolages de 10% (de 170 livres à 190) pour équilibrer le budget. Lui-même est sur un poste MAE, délégué de l’Alliance pour le Royaume-Uni (il y a 12 alliances).
Il prépare aussi la contractualisation des enseignants de manière à les fidéliser et à permettre une formation plus forte.

Alliance française Manchester

Le 22 juin

La matinée est occupée par des rencontres avec des chefs d’entreprise français de sociétés britanniques :

M. Gilles Normand, CEO de Swinton assurances, filiale du groupe des assurances mutualistes françaises (4000 personnes). Marché difficile, très concurrentiel mais qui contribue à la marge de profit. Le groupe mène actuellement une restructuration complète et rapide. La différence d’approche entre la France et le Royaume-Uni dans les modèles de gestion est considérable : goût du court terme au Royaume-Uni, importance des régulateurs et contrôleurs de toute sorte, recherche du meilleur profit, rotation rapide des cadres.

M. Olivier Cavaliere qui a construit son propre groupe à partir de rien (services immobiliers, nettoyage, sécurité, ...) avec aujourd’hui 1000 personnes et 20 millions de Livres de chiffre d’affaires. La marge est modeste (2 à 3%).

Dans Les deux cas, il y a peu de contacts avec la Communauté française qui n’est guère structurée (il n’y a plus de consul honoraire et la plupart ne savent même pas qu’il y en a eu un), peu de contacts avec Londres et les grandes entreprises françaises. Un certain sentiment d’être laissés de côté.

En fin de journée nous retrouvons à Didsbury les membres de l’association Arts et Cultures en Francophonie. Nathalie Henry (anciennement déléguée consulaire et animatrice de Français du Monde) et Fred Blesser ont fondé cette structure il y a un an, pour offrir aux enfants français, de couples franco-anglais, ou même non français, la pratique de la langue française, avec des séances de lecture à partir d’une « valise de livres ». Le projet est destiné à s’étendre, ses limites tenant à ce qu’il fonctionne uniquement avec du bénévolat et sans financement. L'association organise Le Petit Festival (Festival du Livre pour Enfants) et participe également à un festival du livre francophone à Altrincham, qui leur permettent de défaire connaître.
J’ai pu également rencontrer Aude Harding, directrice des « Cours de Récrée », entreprise partenaire de d'Arts et Cultures en Francophonie, qui offre des formations sur un mode ludique et non scolaire, à la différence des programmes Flam.
Il y a clairement un besoin de rassemblement de la Communauté autour d’une association généraliste comme Français du Monde et de travailler un projet d’école maternelle.
Il y a bien sûr une certaine crainte du résultat du référendum sur le Brexit : quel sera le régime de sécurité sociale, la validation des pensions, faudra-t-il un visa de résidence, etc... Le résultat sera nécessairement très proche de 50-50 et donc peu conclusif politiquement quelle que soit l’issue.

Arts et Cultures en Francophonie Manchester

Jeudi 23 juin dans la matinée, je me rends à Leeds puis à Bristall, petite ville minière des Peninnes. C’est là que Jo Cox, jeune députée travailliste, a été assassinée pour sa défense de l’idéal européen et sa défense du Remain pour le référendum qui se déroule aujourd’hui même. Symbole fort : Jo Cox sortait de la bibliothèque municipale sur la place du marché où elle tenait sa permanence lorsqu’elle a été abattue, bibliothèque qui est aujourd’hui un centre de vote pour le référendum.
J’ai déposé en notre nom à tous, sénateurs et Français hors de France, un bouquet de roses blanches ainsi qu’un message de condoléances, mais aussi d’espérance.

Bristall

Bristall

Ajouter un Commentaire