Une première visite en Colombie pour moi, qui me permet de découvrir Bogota.

Avec Florence Baillon, conseillère consulaire de l’Équateur et candidate investie par le PS pour l’élection législative dans la seconde circonscription, nous visitons une Ludothèque pour jeunes et moins jeunes. Elle est dans le quartier défavorisé de Paraiso à Ciudad Bolivar, au sud de la ville et offre des activités de jeux, de sports de tous genres, en particulier pour les jeunes mères. Ce centre est géré par une ONG « Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ».
Elle est dirigée par Françoise Baron, installée en Colombie depuis 27 ans. L’association gère 5 autres ludothèques implantées sur le territoire colombien.

Nous déjeunons ensuite avec de jeunes Français installés depuis quelques années et créateurs d’entreprises. C’est l’occasion d’expliquer comment fonctionne la représentation des Français à l’étranger (conseillers consulaires, AFE, députés, sénateurs). Il ne semble pas que le député sortant, Sergio Coronado, ait été très présent ou actif sur le terrain. Dommage pour un élu écologiste, investi grâce au PS qui n’avait pas présenté de candidat. Sans doute a-t-il été très occupé pendant les 5 ans de son mandat à voter contre les textes présentés par le gouvernement socialiste et même à voter la motion de censure présentée visant à faire tomber le gouvernement Valls. Aujourd’hui devenu soutien de M. Mélenchon, il aura à cœur d’expliquer l’élection d’une Constituante, un référendum sur la nouvelle Constitution (avec tirage au sort d’une partie des élus), et enfin la sortie de l’euro et de l’Union européenne. Vaste programme !

Nous rendons ensuite visite à notre ambassadeur, M. Jean-Marc Laforêt qui quitte, avec regrets, le poste qu’il occupe depuis près de 4 ans. Il nous fait le point sur l’évolution de la communauté française (en croissance rapide) et sur la situation politique qui suit les accords de paix entre le gouvernement et les FARC. Le calendrier de mise en œuvre des différents points (réforme rurale, lutte contre la drogue, ...) est très court.
Monsieur Laforêt souligne aussi le succès de l’année France-Colombie avec un nombre considérable de participants aux différentes manifestations (fête des lumières de Lyon, expositions, ...)

Le soir, rencontre avec la communauté française qui nous donne l’occasion d’évoquer les différents dossiers concernant des Français à l’étranger : sécurité, protection sociale, bourses, création d’entreprises, ...

Le 31, nous faisons plusieurs interviews sur des radios colombiennes comme Radio Cadena Mélodia, dirigée par M. Gerardo Páez Mejía, parfaitement francophone, et au journal politique Ecospoliticos avec M. Luis Forero.

Pour finir, visite du lycée Français Louis Pasteur et rencontre avec son proviseur, M. Marc Cabalé. Ce bel établissement accueille plus de 2000 élèves, mais est à saturation depuis plusieurs années. C’est pourquoi un nouveau lycée est envisagé, sur financement privé. La gouvernance est assurée par un Conseil d’administration en grande partie coopté (problème plus général de ces gouvernances opaques en Amérique Latine).

Ajouter un Commentaire