Visite organisée par Carole Bremeersch, Conseillère régionale pour les questions de Propriété Intellectuelle (Moyen-Orient), en poste à l’Ambassade de France aux Émirats Arabes Unis.

Le 5 au matin, accompagné par Mme Carole Bremeersch, le Commissaire Laurent Cozanet, attaché régional de sécurité intérieure, et M. Mohamed Anflous, attaché douanier, je rends visite au Général Al Mansoori et à l’équipe dirigeante de la lutte contre la criminalité économique. Il faut noter que c’est la police qui joue le rôle moteur dans la lutte anti contrefaçon. Nous échangeons des informations sur nos plans d’action respectifs.

Visite ensuite aux douanes fédérales (à Festival City !) qui élaborent la législation commune aux 7 émirats mais qui n’ont pas de rôle opérationnel.

Nous déjeunons ensuite avec M. Ludovic Pouille, Ambassadeur de France, M. Majdi Abed, Consul général de France à Dubaï, M. Alain Thévenod, Conseiller consulaire, Mme Nathalie Allain, Dubaï Accueil, M. Emmanuel Maier, Consul général adjoint, M. Yannick Rio, Consul adjoint, M. Bernard Frontero, Directeur de l’Alliance française, Mme Carole Bremeersch et M. Mohamed Anflous. Il y a environ 26.000 Français aux Émirats, dans des emplois en général bien rémunérés mais dans un pays où le coût de la vie est élevé. Il existe un réseau d’écoles françaises de tout type, une Alliance française présidée par M. Hussain Al Jaziri, avec 3000 élèves. L’activité économique s’est ralentie avec la chute du prix du baril de pétrole (il vient de remonter à 60 $) et les finances publiques sont déficitaires. Aux nombreuses taxes existantes, une TVA à 5 % sera instaurée au 1er janvier prochain.
La venue du Président Macron mercredi et jeudi prochains à l’occasion de l’inauguration de La Sorbonne et du Louvre d’Abu Dhabi sera un moment privilégié dans les relations entre les deux pays. Un forum sur la French Tech française est organisé à cette occasion.
À noter les tensions politiques fortes avec la rupture des pays du Conseil de coopération du Golfe et le Qatar, qui crée des difficultés aux entreprises qui sont installées dans les deux pays.

L’après-midi, je rencontre plusieurs chefs d’entreprise français pour faire le point sur les conditions et difficultés pour les PME d’aller à l’exportation, ceci dans le cadre de la mission de préfiguration de la loi PME. Étaient présents Mme Joanna Toïgo, CRM Dubaï, M. Thierry Burot, DMX International et Secrétaire général de la Chambre de commerce française, M. Alexandre Colleuil, Boombox, M. Laurent Longuet, Akuoenergy, et M. Marc Cagnard, Directeur Proche et Moyen Orient Business France.
À noter l’existence de deux chambres de commerce françaises, une à Dubaï, une autre, plus petite, à Abou Dhabi.

Puis je rencontre M. Emmanuel Brechard, représentant de BPI France pour la région.
Ses axes de travail sont : le partenariat avec Business France, le développement des crédits export pour des sociétés étrangères qui achètent des produits ou services français, la garantie publique à l’export et la reprise des activités Coface.

Le soir, dîner avec les animateurs du groupe En Marche de Dubaï (rappelons qu’Emmanuel Macron a obtenu plus de 86% des voix au second tour dans une circonscription traditionnellement marquée à droite et où la députée Amélia Lakrafi a obtenu 71% des voix).

Le 6 novembre, je participe à la 7ème conférence régionale sur la propriété intellectuelle au Moyen orient et en Afrique du nord organisée par l’EIPA (Emirates Intellectual Property Association) où, avec Mme Stéphanie Leguay, je présente les activités du CNAC. Rencontre de différents acteurs dans le domaine de la lutte contre la contrefaçon. À cette occasion, nous signons un accord de coopération entre le CNAC et EIPA.

L’après-midi, je visite rapidement l’école primaire du Lycée français international Georges Pompidou où les élèves de CM2 m’interviewent sur le métier de sénateur et sur notre travail de parlementaire dans le cadre de leur radio qui s’appelle « radio cartable ».

Commentaires   

#2 Richard Yung 16-11-2017 09:53
La mission des alliances françaises est de promouvoir et diffuser la langue française et les cultures francophones à travers le monde.
Il suffit d'aller sur le site de l'Alliance française de Dubaï pour voir qu'elle offre, notamment, des cours de français:
https://www.afdubai.org/learn-frencg-test-2
#1 Luc M. de Barnier 15-11-2017 13:01
Bonjour et Merci de vos commentaires.
Je me permets de clarifier : lorsque vous écrivez
" une Alliance française présidée par M. Hussain Al Jaziri, avec 3000 élèves " il y a confusion.
l'Alliance Francaise est un "Club" Francais possédant de nombreuses activités mais n'a aucun rapport avec la scolarité et 3,000 élèves ..
En ce qui concerne les tensions au MO vous faites bien de préciser celles concernant le "boycottage" du Qatar mais plus grave encore les tensions vis a vis de l'Iran : les UAE commencent à refuser de renouveler leurs visas aux Iraniens officiellement installés aux UAE avec une entreprise légale ainsi que les étudiants inscrits légalement depuis des années dans des universités aux UAE ...