Le sénateur (REM) des Français établis hors de France Richard YUNG a présenté cet été, au nom de la commission des Finances, un rapport d’information sur les quelque 27 instituts français de recherche à l’étranger (IFRE), réseau unique au monde, hérité de l’histoire diplomatique et scientifique de la France.

Le 25 août, lors d’une visite en Roumanie, le Président de la République française s’est exprimé devant la communauté française. Il a tenu notamment à « redire l’engagement qui sera celui du gouvernement et l’action de la France pour […] continuer à développer non seulement la francophonie, mais également l’enseignement français dans le cadre des lycées français, l’emprise des alliances et de tout ce qui aujourd’hui construit le rayonnement, la vie au quotidien de nos concitoyens et l’engagement indispensable qui est le nôtre. »

J’ai reçu le 21 août le courrier ci-dessous cosigné par M. Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et M. Jean-Baptiste LEMOYNE, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, qui donne les principales orientations concernant les Français établis hors de France.

À l’occasion de la discussion au Sénat du projet de loi habilitant le Gouvernement à prendre par ordonnances des mesures pour renforcer le dialogue social, j’avais déposé - avec mes collègues Jean-Yves Leconte, Claudine Lepage et Hélène Conway-Mouret - un amendement visant à demander au Gouvernement de remettre au Parlement un rapport sur la situation, au regard de l’assurance chômage, des agents non titulaires français recrutés localement par les administrations françaises à l’étranger.

Depuis le 1er janvier 2014, le Centre national des retraités de France à l'étranger (CNAREFE) est chargé de gérer les dossiers des retraités du régime général français établis à l’étranger (hors UE/EEE/Suisse) qui reçoivent des soins lors de leur séjour temporaire en France.

Conformément à l’article 10 du décret n°2005-1726 du 30 décembre 2005, les passeports peuvent être remis aux demandeurs au lieu de dépôt de la demande ou à l’occasion d’une tournée consulaire ou par un consul honoraire habilité à cette fin. Le choix du mode de remise du passeport doit être effectué lors du dépôt de la demande.