À l’occasion de la discussion au Sénat du projet de loi relatif à l’égalité et à la citoyenneté, j’ai déposé un amendement visant à créer une procédure dérogatoire de naturalisation au profit de ceux que l’on appelle communément les « Oubliés de Madagascar ».

TAGS: