Accueilli à mon arrivée par Elisabeth Barbier, Ambassadrice de France, Christine Auclair, conseillère AFE, et Jean Luc Wasse, premier secrétaire de la section PS, nous avons été reçus pour un dîner à la résidence avec Nicole Ameline, ancien ministre, représentante de la France au BIT et ambassadrice en mission chargée des questions sociales et de la parité.

La section PS de La Haye nouvellement recréée sous l’impulsion de sa dynamique secrétaire Hélène Le Moing m’a invité le 20 mars pour parler de la campagne présidentielle de notre candidate Ségolène Royal. Une trentaine de camarades et de sympathisants de gauche avaient répondu à l’invitation. ous avons longuement débattu des questions institutionnelles, de l’enseignement français à l’étranger, de la candidature Bayrou.

J’avais fait part au ministre de la culture de l’inquiétude des salariés de RFI quant à l’avenir de leur chaîne et la diminution de ses crédits en faveur de la future chaîne CFII. Sept mois après, le ministre m’a répondu qu’il n’en était rien, et que le budget de RFI avait même augmenté … de 1,7%.
Vous pouvez lire le texte complet de la question et de la réponse ci-dessous.

J’ai interpellé le ministre des Affaires étrangères, lors de la séance des questions orales du 14 novembre, sur la situation des personnels français mis à disposition de l’OSCE, nettement moins bien rémunérés et en situation précaire. Une réponse positive m’a été donnée au moins sur les salaires : le barème de rémunération augmentera en 2006 et 2007.

Trop d’enfants sont exclus des célébrations du 14 juillet organisées à l’étranger par les ambassades. Cette interdiction me semble à la fois arbitraire et injuste, c’est pourquoi je l’ai abordée lors de l’Assemblée plénière de l’AFE. La réponse qui m’a été faite par l’administration des Français est totalement insatisfaisante puisqu’elle justifie cet état de fait sous le prétexte que l’organisation de la fête nationale est laissée à l’entière discrétion des ambassadeurs.