Hier, François Bayrou a proposé une alliance avec En Marche.

Je l’ai acceptée au nom de notre mouvement, car cette proposition est conforme au sens de la démarche que nous conduisons depuis le premier jour.

Nous voulons dépasser les clivages politiques qui bloquent notre pays, en rassemblant les progressistes de tous bords.

Nous partageons avec François Bayrou un attachement européen profond, le sens de la liberté, de la probité publique et la lutte contre le parti Front national.

Notre mouvement a vocation à continuer d’accueillir toutes celles et ceux qui se retrouvent dans nos valeurs, dans notre démarche de renouvellement de la vie politique, et dans les propositions que nous avons construites ensemble.

Cette alliance est donc un tournant de la campagne, mais ce n’est pas la fin de la campagne : on continue !

PS : vous pouvez retrouver en cliquant ici l’intégralité de ma déclaration en réponse à François Bayrou.

Ajouter un Commentaire