Le « choc de simplification » lancé par le Président de la République se poursuit. Depuis le 16 juin, les expatriés ont la possibilité de s’inscrire en ligne au registre mondial des Français établis hors de France.

Ils ne sont désormais plus obligés de se déplacer au consulat. Il leur suffit de se rendre sur le site service-public.fr de l’administration française (cliquez ici), de remplir le formulaire en ligne – qui sera pré-rempli si l’usager possède déjà un compte sur le site – et d’envoyer les images de trois documents (passeport ou carte d’identité ; justificatif de résidence dans le pays ; photographie d’identité). La démarche est simple et rapide, ce dont je me réjouis.

Il importe de rappeler que l’inscription n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée. Outre qu’elle permet à l’administration d’avoir une meilleure connaissance du profil des Français établis hors de France, elle est particulièrement utile pour les usagers.

Grâce aux données figurant dans le registre, les autorités consulaires peuvent contacter les personnes concernées en cas de problème dans une zone donnée. De plus, le nouveau service en ligne offre aux usagers la possibilité de géo-localiser précisément leur résidence, même lorsqu’ils ne disposent pas d’adresse précise.

Par ailleurs, le nouveau téléservice permet aux usagers de s’inscrire sur la liste électorale consulaire ou d’actualiser leur situation électorale. À cet égard, il est à noter que la radiation d’une personne du registre entraîne désormais de plein droit sa radiation de la liste électorale consulaire, sauf opposition de sa part.

Enfin, l’inscription en ligne facilitera les autres démarches administratives, les informations fournies pouvant être utilisées pour d’autres formalités (demande de passeport ou de bourse scolaire) ou au moment du retour en France (archivage des documents ou changement d’adresse par exemple).

Ajouter un Commentaire