Vous trouverez ici les différentes questions relatives aux Français de l’étranger que je pose au gouvernement.

Le 12 juillet 2007, j'avais posé une question au secrétaire d'État chargé des affaires européennes au sujet du renforcement nécessaire de la coopération consulaire communautaire ainsi que la réponse du Ministre. Sa réponse est certes positive et va dans le bon sens, mais on aimerait plus d'action et de détermination car il s'agit certainement de la solution pour l'avenir.

Le 28 juin 2007, j’avais attiré l’attention du ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité sur les problèmes que rencontrent les volontaires internationaux à leur retour en France après une mission en administration (VIA). Je lui avait demandé s’il ne serait-il pas possible de suspendre la période de VIA dans le calcul de droits à d’assurance chômage pour pouvoir prendre en compte les cotisations aux ASSEDIC antérieures à cette période.

J’avais fait part au ministre de la culture de l’inquiétude des salariés de RFI quant à l’avenir de leur chaîne et la diminution de ses crédits en faveur de la future chaîne CFII. Sept mois après, le ministre m’a répondu qu’il n’en était rien, et que le budget de RFI avait même augmenté … de 1,7%.
Vous pouvez lire le texte complet de la question et de la réponse ci-dessous.

J’ai interpellé le ministre des Affaires étrangères, lors de la séance des questions orales du 14 novembre, sur la situation des personnels français mis à disposition de l’OSCE, nettement moins bien rémunérés et en situation précaire. Une réponse positive m’a été donnée au moins sur les salaires : le barème de rémunération augmentera en 2006 et 2007.

J'avais interrogé le ministre des affaires étrangères et européennes sur les difficultés des Français résidant à Taïwan pour enregistrer un PACS. Sa réponse ci-dessous après ma question est malheureusement décevante, car à priori le cadre contraint auquel il fait référence a été fixé par le ministère qui pourrait donc l'élargir, ce qui n'est qu'une question de volonté politique.