Préoccupé par les dysfonctionnements des services de la direction des assurés de l'étranger de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV), j'ai déposé une question écrite, dont vous trouverez le texte ci-dessous. Elle a été publiée au Journal Officiel le 19 avril.

Question n° 04523 adressée à Mme la ministre des solidarités et de la santé

M. Richard Yung interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les dysfonctionnements des services de la direction des assurés de l'étranger de la caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV), situés à Tours. Il constate avec inquiétude que les agents de la CNAV ne répondent plus aux retraités établis hors de France. Selon plusieurs syndicats, la direction de la CNAV aurait « donné des consignes en ce sens », la plateforme téléphonique étant totalement saturée. Par ailleurs, il semble que les retards constatés dans le traitement des demandes des assurés soient dus à un manque d'effectifs. Il lui demande des éclaircissements sur cette situation préjudiciable aux assurés et souhaite savoir comment elle entend y remédier.

Commentaires   

#3 Claude Baudoin 07-05-2018 17:44
Cher Sénateur, merci de votre action.

La CNAV subit quelquefois l'impact d'une mauvaise collaboration des services étrangers par lesquels certaines demandes doivent être déposées, mais y ajoute ses propres inefficacités. Ma demande de retraite, déposée aux Etats-Unis en novembre 2016, pour effet au 1/4/2017, a finalement donné lieu au premier versement le 18/4/2018 (au bout de 17 mois), rétroactif au 1/10/2017. Il faut donc encore que je fasse appel de la date de validité pour essayer de me faire verser les six mois manquants.

Entretemps, on m'a demandé une attestation d'existence pas moins de TROIS fois (décembre dernier, puis février et avril), et un RIB deux fois. Les courriers de Paris et de Tours se superposent et quelquefois se contredisent. La CNAV gaspille aussi l'argent du contribuable en ne communiquant que par la poste, sans utiliser le courrier électronique. J'ose imaginer qu'on pourrait embaucher quelques employés supplémentaires en économisant ces affranchissements.

L'attente sur musique au téléphone est souvent longue. Par contre, je dois souligner que les employé(e)s que j'ai appelé(e)s ont toujours été d'une amabilité impeccable.

Je vous remercie de nouveau de votre action. Vous pouvez utiliser mon témoignage si cela peut aider à faire bouger les choses.

Cordialement,
Claude Baudoin
#2 Jean-Charles Marlier 07-05-2018 10:23
Cher Mr Yung,
Cela me rappelle de très mauvais souvenirs ou pendant un an alors que je me trouvais à Jeddah,en activité à l’epoque,j’essa ya de joindre le service dont vous parlez sans succès et ce n’est qu’apres Vous avoir rencontré à la Résidence de France où j’exposa mon problème que vous avez pu résoudre ce dernier en vous adressant à la Directrice des relations internationales ,qui organisa un r-v pour moi.Mais......b ien sûr la conseillère retraite ne pris pas l’annee perdue à les contacter,et fis partir le payment de ma pension,2 mois après l’avoir rencontrée.!!!J e suis vraiment scandalisé par le fait que mon problème d’alors est toujours d’actualité et pire encore.Je vous souhaite bonne chance et espère que la Ministre de la Santé aura une réponse convaincante....
J’ai décidéBien cordialement
Jean-Charles Marlier
#1 MENINI Michel 13-04-2018 16:22
Bravo, Monsieur le Sénateur, je serai de nouveau en métropole pendant l'été et, notamment, pendant la deuxième quinzaine du mois de juillet (pour mes rendez-vous habituels avec les administrations pour les Français de l'étranger et aussi, bien sûr, nos parlementaires) . Je prendrai donc RDV avec vous en priorité. Cordialement, Michel MENINI Conseiller consulaire élu pour l'Argentine, Vice-Président du Conseil Consulaire, Membre du Conseil national LaREM. https://michelmenini.wordpress.com, www.facebook.com/menini.enmarche