C’est la proposition choc qui fait frémir le patronat allemand depuis plusieurs semaines. En décembre dernier, le syndicat IG METALL a réclamé, en plus d’une hausse des salaires de 6%, l’instauration d’un droit individuel de passage à la semaine de 28h pour les salariés du secteur de l’industrie métallurgique et électronique. Cette réduction du temps de travail serait partiellement compensée par une somme de 200 euros pour les salariés souhaitant s’occuper d’un enfant ou d’un parent dépendant.

Véritables maîtres de nos données personnelles, les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) commercialisent nos habitudes de navigation et goûts culturels auprès des publicitaires moyennant des bénéfices mirobolants (Facebook réalise ainsi 4 milliards de profits par trimestre). Le fait que nous leurs donnons accès à ces informations sans aucune contrepartie financière crée en ce sens une situation paradoxale.

C’était l’une des décisions gouvernementales les plus attendues de la rentrée 2018. À l’issue du conseil des ministres de mercredi dernier Edouard Philippe a finalement tranché sur le sort réservé au projet d’aéroport du Grand Ouest. Jugeant que les conditions n’étaient pas réunies pour mener à bien ce projet, le premier ministre a annoncé que l’exécutif renonçait à autoriser la construction de l’aéroport mais optait plutôt pour un réaménagement des aéroports de Nantes, de Saint-Nazaire et de Rennes.

Groko : Große Koalition, c’est ainsi que les Allemands appellent l’alliance parlementaire entre la droite (CDU-CSU) et la Gauche (SPD). Ce n’est pas une nouveauté outre-Rhin et elle revient avec succès car le FDP (libéral) n’a pas voulu d’une politique européenne engagée (curieux pour le parti de feu Gensher).

La maison d’édition Gallimard a annoncé hier qu’elle suspendrait la republication de trois textes antisémites écrits par l’auteur de « Voyage au bout de la nuit ». Cette décision fait notamment suite aux protestations de l’association des Fils et Filles de déportées de France dont le président Serge Klarsfeld a fait entendre sa vive opposition à toute republication de ces « brûlots anti-juifs ».

Les actifs français peuvent commencer l’année avec le sourire. Grâce aux mesures fiscales votées par la majorité, ces derniers verront leur pouvoir d’achat augmenter au cours de l’année 2018. Financée par une hausse de la CSG, la baisse des cotisations chômage et maladie sera effective dès janvier 2018 et permettra aux travailleurs français du privé de gagner plus chaque mois. Concrètement, cela représentera un gain de 21,5 euros par mois pour un salarié au SMIC.

À l’occasion de la journée internationale des migrants, qui s’est tenue le 18 décembre, plusieurs associations ont saisi le Défenseur des droits au sujet d’une circulaire par laquelle les ministres de l’intérieur et de la cohésion des territoires demandent aux préfets de mettre en place un « dispositif de suivi administratif robuste des personnes étrangères en hébergement d’urgence ».