Vendredi dernier des dizaines de milliers de palestiniens ont manifesté à proximité de la frontière séparant la bande de Gaza d’Israël. Cette action s’inscrivait dans le cadre de la « marche du grand retour », initiative visant à réclamer les terres perdues en 1948 par les palestiniens expulsés lors de la création d’Israël.

Il semblerait que la durée du deuil national diminue au fur et à mesure que les attentats se multiplient. En effet, le lundi 26 mars, soit trois jours à peine après l’attaque ayant eu lieu dans l’Aude, fustigeant l’action du gouvernement en la matière, l’opposition s’est empressée de formuler plusieurs propositions relatives à la lutte contre le terrorisme.

Le vendredi 23 mars, Mireille Knoll, rescapée de la Shoah âgée de 85 ans, a été retrouvée morte à son domicile, le corps lardé de coups de couteaux. Bien qu’il reste des zones d’ombre, l’enquête a rapidement mis en évidence, le lundi 26 mars, le caractère antisémite de ce meurtre.

Initié il y a cinq mois suite au scandale de l’affaire Weinstein, le mouvement « Me Too » a relancé la lutte pour les droits des femmes à l’échelle mondiale. Mais certaines « bulles de régression » subsistent, pour reprendre l’expression de Christine Mauget, chargée des questions internationales au Planning Familial.