Carlos Puigdemont a eu raison de reporter à une date indéterminée la mise en œuvre de sa déclaration d’indépendance de la Catalogne. C’est souvent le cas avec ce type de vote : rappelez-vous le Québec, l’Écosse, la Belgique, le Haut-Adige et bien d’autres, qui tous, quoique sous des formes différentes s’étaient lancés dans la revendication indépendantiste ou séparatiste.

Nous, proches ou connaissances de Boris Faure, condamnons avec la plus grande fermeté l'agression dont Boris Faure, Premier secrétaire Fédéral de la Fédération des Français de l’Étranger du PS (FFE-PS), a été la victime mercredi 30 août. Suite à une rencontre suivie d’un échange avec le député M'jid El Guerrab ce dernier a porté plusieurs coups à la tête de Boris Faure, à l’aide d’un casque de moto. Cet acte absolument inqualifiable fait honte à la démocratie et doit être sanctionné de façon exemplaire.

Ce n’est pas tout à fait une surprise pour un mouvement politique qui a fait élire un Président de la République et une majorité à l’Assemblée nationale dans les conditions que l’on sait. Il y a clairement adéquation entre les idées de renouvellement, de dialogue, de réformes sérieuses et d’Europe, et les Français. Ceci est vrai aussi chez les Français établis à l’étranger qui le vivent sans doute encore plus fortement.