hémicycle

L’actualité du parlement – Sénat et Assemblée nationale – est particulièrement riche. La réforme constitutionnelle du 23 juillet 2008 en a accéléré le rythme. Le gouvernement ne nous laisse pas le temps de débattre sereinement et nous restreint souvent au rôle de chambre d’enregistrement, comme l’a montré l’exemple de la loi sur les retraites. Un bémol cependant, il fait trainer certains textes afin de leur assurer une certaine couverture médiatique, c’est le cas notamment des lois relatives à la sécurité, ainsi que celles relatives à l’immigration.

Cette course perpétuelle n’empêche pas d’avoir envie de commenter cette actualité parlementaire agitée, vous trouverez ici mes articles sur ce point.

Le 1er février 2019, dans le cadre d’une QPC, le Conseil Constitutionnel déclare conforme à la Constitution les articles du code pénal relatifs à la pénalisation de la prostitution. Elle comprend un volet social, et une aide à la sortie pour se reconvertir. Elle se substitue à la pratique du racolage pénalisé auparavant, mais victime d’une large marge discrétionnaire des forces de l’ordre qui en faisaient un usage abusif. La finalité de cette loi est louable puisqu’elle a pour but de lutter contre la traite humaine, les agressions sexuelles, le viol et la protection sexuelle des mineurs.

En Marche a eu la bonne idée d’organiser à Tours ses journées parlementaires (Assemblée nationale et Sénat) ces 9 et 10 septembre. Cela a permis à de nombreux élu(e)s de découvrir notre capitale régionale et de goûter à notre gastronomie dès le dimanche soir.