Le Président Macron nous a surpris en convoquant le Parlement en Congrès à Versailles (c’est le lieu dédié pour réunir conjointement les deux chambres).

Congrès - VersailleCela me paraît être dans l’ordre normal des choses constitutionnelles.

Comme le Président des États-Unis adresse, en personne, son message sur l’état de l’Union au Congrès, le Président de la République est tout à fait fondé à donner ses principales orientations politiques et internationales au Parlement.

C’est non seulement explicitement prévu dans la Constitution et d’autant plus normal qu’il est en début de mandat. Plusieurs Présidents (Nicolas Sarkozy, François Hollande) ont du reste procédé ainsi.

Quelques mauvais coucheurs ont commencé à couiner au prétexte que ce serait précipité, que ce discours la veille de celui de politique générale du Premier ministre fragiliserait celui-ci. C’est être bien vétilleux et formaliste : n’est-ce pas le cœur de la démocratie d’avoir ce type de débat ? Ou bien peut être n’en veulent-ils pas !

Commentaires   

#1 Glisia 01-07-2017 05:39
Peut on comparer le parlement en congrès après lea attentats (https://www.lesechos.fr/14/11/2015/lesechos.fr/021477140751_hollande-devant-le-congres---une-premiere-sous-le-quinquennat.htm) et celui de la semaine prochaine?
Je suis également très sceptique lorsqu on prend exemple sur les USA , nos systèmes institutionnels sont tellement différentes.