À quelques heures de l’arrivée des premiers voiliers aux Sables d’Olonne, je veux dire toute mon admiration pour les skippers du Vendée Globe.

Je ne crois pas qu’il y ait au monde une compétition qui nécessite plus de qualités, qu’elles soient physiques, scientifiques, morales, météorologiques, ...

Les vrais héros de notre temps, ce sont eux. Pas seulement Armel Le Cléac’h qui a fait la course en tête, pas seulement Axel Thomson qui marqué en permanence Armel au safran, mais tous qui ont bataillé et qui bataillent encore.

Respect aussi à toutes celles et tous ceux qui, par leur travail d’équipe, ont permis cette course extraordinaire. Chapeau bas messieurs !

Armel Le Cléac'h

Ajouter un Commentaire