Faisons éclater notre plaisir : cette victoire éclatante d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle est un grand moment de notre vie politique.

Emmanuel Macron au Louvres66%, deux tiers des suffrages exprimés, qui peut rêver mieux ? Même le général de Gaulle en 1965 n’avait obtenu « que » 55%.

Et l’hymne à la joie, l’hymne européen, qui l’accompagnait lors de son arrivée au Louvre, quel beau symbole !

C’est un réveil de la France qui sort du pessimisme ambiant, du déclinisme de l’extrême-droite, de la peur et du repli .Elle choisit un jeune Président de 39 ans, qui renouvelle complètement la vie politique. Inconnu il y a trois ans, parti de rien, sans formation politique, il a brûlé toutes les étapes par son audace et son sens politique. Il était le mieux placé pour battre la candidate de l’extrême-droite, vieille professionnelle de la magouille politique et financière. Son score de 33% est certes élevé mais on doit espérer que c’est le niveau le plus élevé auquel elle puisse prétendre. Nous avons 5 ans pour y arriver.

Le nouveau Président veut réaliser un programme ambitieux sur l’école, les institutions, l’Europe, les finances publiques mais un programme réaliste et financé, aux antipodes du populisme et du protectionnisme de l’extrême-droite.

Il lui faut pour cela une majorité claire et forte à l’Assemblée nationale. Une majorité présidentielle devra regrouper toutes celles et tous ceux qui du Parti socialiste au centre droit et à tous les républicains veulent soutenir ses propositions. Il y aura bien sûr une droite éclatée dont une partie sera dans l’opposition, de même pour le parti socialiste, aux côtés du FN et des Insoumis. Mais l’essentiel des élus de juin, quelle que soit leur origine, doit venir soutenir l’effort d’Emmanuel Macron.

Commentaires   

#1 Jacques Michel 08-05-2017 16:38
Oui nous pouvons etre heureux et pleins d'espoir pour notre pays et pour l'Europe. La France ne peut pas laisser passer une telle occasion. Les hommes de bonne volonte auront a coeur d'apporter leur soutien. Pour certains il sera d'abord timide puis determine pour reveiller definitivement notre pays desabuse