Ces résultats montrent la forte volonté de renouvellement des Français à l’étranger puisque tous les députés sortants arrivent en second, voire plus.

Si le départ des Marsaud, Lefebvre, Schmidt, Mariani, et peut être celui de l’ineffable Meyer Habib, n’est que justice, il n’en est pas de même pour Pierre Yves Le Borgn’ et Philip Cordery. C’est avec tristesse que je note les scores des candidats PS, souvent très engagés mais qui payent l’absence de direction et les errances avec la France insoumise, les Verts, ...

Cette percée des candidats du mouvement En Marche confirme la ligne politique choisie mais leur confère aussi des responsabilités accrues envers les Français à l’étranger.

À eux de confirmer ces succès au deuxième tour, le 18 juin.

Les résultats détaillés sont disponibles sur le site du MEAE en cliquant ici.

Ajouter un Commentaire