J’ai regroupé, ici, mes articles de blog concernant l’international.

Déjà discriminés de longue date dans les théocraties musulmanes où ils avaient le statut de dhimmi, qui leur accordait certes une protection mais surtout des droits restreints par rapport aux citoyens musulmans, les chrétiens d’Orient sont aujourd’hui confrontés à une véritable persécution en terre d’islam.

L’Assemblée nationale a débattu ce vendredi 28 octobre 2014 une proposition de résolution portant sur la reconnaissance de l’État de Palestine. Rappelons qu’il s’agit là d’une initiative parlementaire non-contraignante pour le gouvernement qui reste le seul à pouvoir officiellement reconnaitre l’État de Palestine. Il n’en demeure pas moins que ce texte constitue un acte symbolique fort et marque une étape décisive qui vient couronner le long cheminement de la France vers la reconnaissance officielle de la Palestine aux côtés d’Israël, position exprimée avec courage par François Mitterrand lors de son discours devant la Knesset en 1982 et qui s’est déjà concrétisée par le vote favorable de la France à l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO en 2011 et à la résolution 67/19 du 29 novembre 2012 de l’Assemblée générale de l’ONU qui accorde à la Palestine le statut d’État observateur non-membre auprès de l’ONU.