Karine Daniel, la candidate du Parti socialiste, a gagné hier l’élection législative partielle qui se tenait dans la 3ème circonscription de Loire-Atlantique. En remportant 55,4% des voix au deuxième tour face à son opposant, Matthieu Annereau (LR, UDI, MoDem), elle reprend le siège de député de Jean-Marc Ayrault, laissé vacant depuis le départ de ce dernier au Quai d’Orsay.

Karine DanielC’est une belle victoire pour la gauche, qui n’a remporté quasiment aucune législative partielle depuis 2012. Victoire d’autant plus satisfaisante qu’elle n’était pas assurée, et ce bien que le département soit à gauche depuis quarante ans, véritable fief de Jean-Marc Ayrault depuis 1986.

En effet, le candidat d’Europe Écologie Les Verts, Jean-François Tallio, avait refusé de donner une consigne de vote après être arrivé troisième au premier tour avec 17% des voix, du fait notamment de la division des deux partis sur le projet de Notre-Dame-des-Landes. Dans un communiqué, EELV justifiait sa position en évoquant l’association des deux forces politiques (LR et PS) « au conseil régional pour voter l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ». Jouant le jeu dangereux du ni-ni, et en appelant implicitement à voter à droite, EELV aurait pu mettre en péril la victoire de la gauche !

Malgré les obstacles placés sur sa route, Karine Daniel a pourtant été élue. Ce résultat ne peut que nous rendre optimistes, d’autant plus qu’il s’inscrit dans un contexte global marqué par le reflux du Front National dans la Meuse, lors de l’élection législative partielle de Saint-Mihiel, dont le deuxième tour s’est également tenu dimanche. Après l’invalidation des dernières élections remportées par le FN, c’est l’UDI qui s’est imposé avec 57,8% des voix, ce qui constitue également une bonne nouvelle.

Ainsi, les résultats obtenus ce weekend sont encourageants, notamment pour les législatives qui s’annoncent l’année prochaine, et prouvent que le Parti socialiste est encore capable de rassembler, avec ou sans le soutien d’EELV !

Ajouter un Commentaire