Hier à Lyon. En attendant l’heure du meeting Macron, nous visitons le superbe Musée des Confluences, là où la Saône rencontre le Rhône. Architecture déstructurée toute en verre et en aluminium comme une barque lancée dans le ciel : légère, élégante. Et les expositions qu’elle offre sur la faune de l’Antarctique, sur la danse moderne sont toutes comme le musée lui-même.

Un tablier de sapeur, quelques quenelles et un pot de brouilly plus loin, nous voilà au Palais des Sports de Gerland où se tient le meeting Macron : 8000 personnes dedans, autant dehors, difficile de rentrer ! Très à l’américaine avec des spots lumineux, un pupitre seul sur un podium gainé de bleu, blanc, rouge.

Je vous passe le chauffage de salle dont, bien sûr, Gérard Collomb, le maire et hôte, les olas, les chants, les pancartes, les drapeaux tricolores et européens. Cela rajeunit.

Le discours de Macron est disponible partout. Organisé autour de la devise nationale, Liberté, Egalité, Fraternité, il décline les valeurs que porte ou souhaite porter la futur candidat : la tolérance et la laïcité, l’ouverture aux autres, l’audace pour l’avenir et la croyance en une France forte, la transition énergétique, le rassemblement le plus large possible, la refondation de l’action politique, la volonté de battre Le Pen. Voilà des valeurs qui me semblent pouvoir être partagées par le plus grand nombre.

Gerland

Ajouter un Commentaire