Les actifs français peuvent commencer l’année avec le sourire. Grâce aux mesures fiscales votées par la majorité, ces derniers verront leur pouvoir d’achat augmenter au cours de l’année 2018. Financée par une hausse de la CSG, la baisse des cotisations chômage et maladie sera effective dès janvier 2018 et permettra aux travailleurs français du privé de gagner plus chaque mois. Concrètement, cela représentera un gain de 21,5 euros par mois pour un salarié au SMIC.

Cette baisse des cotisations n’est pas le seul changement dont les actifs bénéficieront. Ainsi, la suppression d’un tiers de la taxe d’habitation prévue pour novembre 2018 contribuera à faire grimper le pouvoir d’achat de 80% des ménages français. D’après une étude menée par la fondation Concorde, l’impact de ces deux mesures fiscales sur un ménage gagnant 4200 euros bruts par mois et payant 1200 euros de taxe d’habitation sera très significatif. En effet, ce couple obtiendra un gain net de 770 euros à la fin de l’année 2018.

S’ils ne bénéficieront pas de la baisse des cotisations salariales, les fonctionnaires français se verront verser une prime qui compensera intégralement la hausse de leur CSG. Pour ce qui est des travailleurs pauvres, la prime d’activité sera augmentée pour les 2,5 millions de foyers qui en bénéficient.

Vous pouvez obtenir une estimation de l’impact de ces réformes sur votre pouvoir d’achat grâce à un simulateur mis en ligne par le ministère de l’Économies.

Ajouter un Commentaire