La commission juridique du Parlement européen a adopté fin juin une réforme du droit d’auteur qui permettrait aux auteurs d’être rémunérés par les plateformes (les GAFA) et qui créerait un droit voisin pour les éditeurs et donc un statut comportant une responsabilité.

Cette proposition a été rejetée hier par le Parlement européen en plénière par 318 voix contre et 278 pour. Cela veut dire que les GAFA ont mis tout leur poids dans la bataille sous des formes que je ne connais pas mais qui certainement ne sont pas à l’honneur des députés européens qui ont voté contre.

Nous savons tous comment les GAFA sont organisés pour ne pas payer d’impôt en Europe et comment ils pillent la création artistique européenne sans jamais rémunérer les auteurs. Ils ont même laissé croire que le projet de directive serait une menace contre la liberté d’expression.

Nous devons réagir fortement à cette attaque frontale et mobiliser nos forces pour que le texte puisse repasser en Septembre.

Ajouter un Commentaire