Rare moment de communion hier à l’Assemblée nationale : la chambre a adopté, avec quelques abstentions, mais aucune voix contre, le projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales.

Le 5 juillet 2019, au beau milieu de la nuit, des hommes cagoulés et lourdement armés ont pénétré dans l’appartement que j’occupais avec mon mari Ramy Shaath, défenseur des droits humains égypto-palestinien. Sans mandat et sans aucune explication, ils ont enlevé Ramy sous mes yeux et m’ont donné 10 minutes pour faire une valise et m’expulser d’Égypte.

Sensible aux difficultés rencontrées par les Américains dits « accidentels », j’ai attiré l’attention du ministre de l’économie, des finances et de la relance sur l’impérieuse nécessité de trouver un terrain d’entente avec l’administration Biden.