Tokyo (JPN), 23 oct. 2018 (AFP) - Stéphane, Emmanuel, Henrik, James ou Jeffery ont une histoire différente mais un point commun : ils se battent pour revoir leurs enfants partis avec leur mère. Qu’ils vivent au Japon ou à l’étranger, tous ont été un jour mariés à une Japonaise.

Le 16 octobre, j’ai participé, dans le cadre de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi habilitant le Gouvernement à prendre par ordonnance les mesures de préparation du retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, à une audition sur les conséquences du Brexit sur les services financiers.