Palais Farnèse

Lieux permettant aux expatriés de faire leurs démarches administratives, de voter et de rencontrer leurs conseillers AFE, les ambassades et les consulats peuvent être considérés comme les « mairies » des expatriés. Je m’intéresse ainsi à la création des pôles consulaires régionaux, aux tournées consulaires, aux statuts des fonctionnaires et des recrutés locaux.

Vous trouverez ici mon activité sur ces différents points, ainsi que des informations concernant le ministère des affaires étrangères et européennes, et notamment la direction des Français à l'étranger et de l'administration consulaire.

Communiqué de Martine Aubry, Première secrétaire du Parti socialiste.

"Quel soulagement de savoir Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière libres.

C'est un immense bonheur qui réjouit tous les Français, qui attendaient avec impatience de pouvoir les accueillir parmi nous.

Nous avons hâte de les retrouver.

J'imagine la joie de leurs familles et de leurs proches en cet instant.

Félicitons toutes les autorités françaises et internationales qui ont oeuvré à leur libération et à tous ceux qui se sont inlassablement mobilisés depuis un an et demi.  Je pense à tous leurs confrères, en particulier à ceux de France Télévisions, qui ont tout fait pour que leur captivité ne soit pas oubliée.

Je pense aussi à tous les otages retenus à travers le monde et dont nous espérons la libération rapide. C'est un combat qu'il ne faut jamais abandonner."

Le 21 octobre 2010, j’avais interrogé le ministre des affaires étrangères et européennes sur la possible signature d’un accord de programme "vacances-travail" entre la France et des pays d'Amérique du Sud. Vous trouverez-ci-dessous la réponse du ministre qui indique qu'un accord a déjà été signé avec l'Argentine et qu'un autre devrait l'être prochainement avec le Chili.

Le 21 octobre 2010, j’avais interrogé le ministre des affaires étrangères et européennes sur la possible signature d’un accord de programme "vacances-travail" entre la France et Taïwan. Vous trouverez-ci-dessous la réponse du ministre qui indique que le code de l'entrée, du séjour et du droit d'asile (CESEDA) devra être modifié, et que cela devra être achevé dans les meilleurs délais.

J’ai rencontré mardi 29 mars M. Henri de Raincourt, le ministre de la coopération, chargé de l’Afrique subsaharienne et des Français à l’étranger. C’est un ancien sénateur de l’Yonne, très sensible au dialogue avec les élus. J’en espère un changement avec la tradition régalienne et souveraine du Quai d’Orsay qui ignore complètement les élus, quels qu’ils soient.