(Message adressé par l’AEFE aux parlementaires)

Mesdames les présidentes, Messieurs les présidents,
Mesdames et Messieurs les parlementaires,

Plusieurs d’entre vous ont interrogé l’AEFE pour savoir si la mesure de fermeture des établissements scolaires en France à partir de lundi, annoncée hier soir par le Président de la République, s’appliquait aux établissements d’enseignement français à l’étranger.

À la suite des engagements pris par le Président de la République, la loi de finances pour 2020 prévoit un ajustement du barème de l’impôt sur le revenu qui se traduira par une baisse de 5 milliards d’euros de l’impôt pour près de 17 millions de foyers fiscaux, soit un gain moyen de 300 euros par foyer.

En avril 2018, j’avais interrogé, par le biais d’une question écrite, la ministre des solidarités et de la santé sur les dysfonctionnements des services de la direction des assurés de l’étranger de la caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), situés à Tours (retard dans le traitement des demandes des assurés, etc.).