Le 9 mars, le Gouvernement a publié trois arrêtés précisant les modalités de mise en œuvre de l’expérimentation de la dématérialisation des actes de l’état civil dont le ministère de l’Europe et des affaires étrangères est dépositaire.

Alors que le Gouvernement lançait son baromètre de l’action publique en janvier, chapeauté par la ministre de la transformation et de la fonction publiques, j’avais écrit à cette dernière pour y inclure une rubrique « Français établis hors de France ».